Wagner Spadacio – Sur un air de Salsa

En tant que membres du jury pendant les Championnat de France 2018

Wagner Spadacio remporte le Championnat de France de sushi en 2017. C’est sur les terres de sa victoire que nous rejoignons le chef du Buddha’s Bar de Monte-Carlo. Son nouveau challenge, il vise le titre mondial cette année pour continuer sa progression.

Né au Brésil où vit une forte communauté japonaise, Wagner est scolarisé dans une de leur école. Là-bas, il découvre et se passionne pour leur culture. Puis à 14 ans, il déménage en France et débute un collège hôtelier pour apprendre la gastronomie française. Ce sont ses premiers pas en cuisine, mais il subit la pression de ce métier difficile et pour ne pas se perdre il retourne vers des méthodes de travail qui lui conviennent mieux. Il se lance dans une formation de maître sushi à l’institut Wasabi de Patrick Duval.

Début.Celle-ci terminé, il trouve son premier poste de second l’avenue 31 de Monaco auprès de la chef Toshimi tacha qui est actuellement Chef du Moshi Moshi. Elle lui instaure l’amour du sushi et pendant deux ans, elle lui affine ses techniques. Après cela, il décide de vivre ses propres expériences en partant à Saint-Barthélemy pour une saison puis revient à Monte-Carlo. Il travaille dans plusieurs restaurants en tant que second afin de parfaire ses gestes avant de poser ses couteaux au Nobu, qui reste un moment spécial dans sa carrière. Pour Finir, il devient Chef Sushi au Buddha Bar Monte Carlo en 2017. Depuis un an, ce poste lui offre la possibilité de partager sa cuisine, de plus la carte change au rythme des saisons. Ainsi, il fait découvrir ses créations.

Avec Le chef Éric Ticana

Concours.Pour 2018 et après sa victoire française en 2017, le chef se lance un nouveau défi, celui d’obtenir le titre de champion du monde à Tokyo. Il accompagne son successeur pour cette grande aventure. Pour cela, il programme ses vacances d’été afin de partir s’entraîner au Japon et de percer les secrets des poissons, indisponibles en Europe à cause des règles sanitaires, mais utilisés pendant la World Sushi Cup*. Les concours sont importants pour Wagner, car il le pousse à l’excellence et lui permettent d’être jugé par ses pairs et ainsi avoir leurs reconnaissances.

Wagner Spadacio est à 28 ans, un chef sushi plein de projets. Pour l’instant, il souhaite continuer à son poste à Monaco afin de faire grandir sa cuisine, mais comme tout passionné, il garde dans un coin de sa tête l’objectif d’ouvrir son restaurant ou il laissera libre cours à sa créativité. Une cuisine nourrit aux saveurs liées à son parcours professionnel et personnel.

Texte et photos
Alain Bourdaux – Brigadedesgourmets.com
*Coupe du monde de Sushi

 

No Replies to "Wagner Spadacio - Sur un air de Salsa"

    Leave a reply