Un bol trop pain

Jean Imbert, ancien vainqueur de top Chef en 2012, et Éric Kayser, boulanger-pâtissier à l’aura internationale, combinent leurs talents pour que contenant et contenu ravissent les papilles. Les bols de Jean résultent de l’amitié entre ses deux passionnés.

Jean Imbert est un créateur qui aime sortir de sa zone de confort avec la streetfood. Très en vogue en ce moment, le chef va relever ce nouveau défi. Il décide de partager son projet à Éric Kayser. L’idée des « Bols de Jean » naît de leurs discussions communes. Plus besoin d’assiette, un pain spécial fait office d’écuelle. Pour cela, le boulanger innove avec une recette où la mie est entre viennoise et brioche. Cette étape fut complexe, car il doit tenir malgré la sauce des plats. La tâche difficile d’Éric Kayser accomplie, Jean Imbert s’attaque au contenu. Il propose à présent six menus au choix.

Notre commande. Nous constatons en premier que la création du boulanger, moelleuse, croustillante et légèrement toastée à l’huile d’olive, s’intègre tel un ingrédient à part entière. La garniture généreuse se compose de bœuf haché, d’aubergines et d’une sauce béchamel, le tout gratiné à l’emmental. Bon, mais trop copieux, nous ne finissons pas notre bol. Finalement, il nous reste comme une gamelle sur la table. Le pain trop présent remplit vite l’estomac. Second mauvais point, dans le restaurant de la rue de Choiseul, beau, mais trop exigu, il faut être patient pour obtenir une place.

Dommage, généralement un tel déjeuner se fait durant son heure de pause. Heureusement, deux autres adresses existent dans la rue de la Boétie et dans la rue du Faubourg Poissonnière. Malgré cela, les bols de Jean sont une réussite culinaire et nous reviendrons déguster les différentes créations. Jean Imbert vous invite dans son univers à moindre coût et cela est agréable de profiter du voyage tant le chef a du talent.

Adresse testée :
Les Bols de jean
2 rue de Choiseul
75002 Paris

Les Bols de Jean

Texte et photos
Alain Bourdaux – Brigadedesgourmets.com

No Replies to "Un bol trop pain"

    Leave a reply