Yam’Tcha : Ils sont fous ces Baos

Les Baos sont très populaires en chine. Ces petites brioches à la farine de blé cuites à la vapeur sont généralement garnies de porc laqué, mais Yam’tcha nous propose une revisite fusion entre gastronomies chinoise et française.

Les paniers en bambou pour la cuisson à la vapeur

Ces petites brioches typiques de la cuisine chinoise envahissent de plus en plus la streetfood parisienne. Beaucoup de restaurants innovent autour d’elles, comme Siseng qui propose des baos au style de burger. Pour sa part, la boutique Yam’tcha choisit de retravailler le contenu tout en conservant la forme originale. La cuisson se fait de manière traditionnelle, à la vapeur dans de grands paniers en bambou, cette technique permet de garder un pain très moelleux. La carte dispose de version salée et sucrée dont la farce peut changer en fonction de l’inspiration du chef.

À table.Les tarifs se situent entre 3 et 5 euros. L’offre des compositions est judicieuse grâce à des duos de saveurs qui s’associent parfaitement comme le Fromage Stilton et la cerise amarena ou le cochon basque et l’aubergine à la sichuanaise, mais aussi avec un trio ou le comté et l’oignon sont relevés par une pointe de curry. Nous passons notre commande de cinq brioches au choix pour 16 euros. Facile à transporter, nous en profitons pour déjeuner au soleil, assis dans un parc. Pas besoin de couvert, elles se mangent avec les mains. Dès notre première bouchée, nous remarquons qu’elles sont généreusement garnies, mais que l’équilibre avec le pain est respecté. Elles se dégustent avec plaisir et la version au comté est addictive. Aucune fausse note ne vient gâcher ce repas et nous le finissons repus.

La streetfood a souvent été associée à de la mauvaise nourriture, mais aujourd’hui l’offre évolue et Yam’tcha fait partie de ces enseignes qui permettent de profiter d’une cuisine travaillée et raffinée.

 

Adresse :

Restaurant Boutique Yam’Tcha
4, rue Sauval
75001 Paris
Tél. :+33 1 40 26 06 06
www.yamtcha.com

Texte et photos
Alain Bourdaux – brigadedesgourmets.com

No Replies to "Yam'Tcha : Ils sont fous ces Baos"

    Leave a reply