Michel Sarran

C’est en terre toulousaine que nous partons à la rencontre du chef doublement étoilé Michel Sarran. Jury pour la troisième année consécutive de l’émission culinaire « Top chef » sur M6, il est la force tranquille du programme. Il reste surtout le fer de lance de la gastronomie haut-garonnaise.

Michel Sarran devant le restaurant / Harley-davidson Fat Boy – Portrait – Michel Sarran – Toulouse

C’est dans la ville rose que le chef nous présente sa région, ses passions et surtout sa cuisine. On ressent tout de suite de la fierté pour ses origines occitanes. Par plaisir, il nous guide à travers la cité au guidon de sa Harley-Davidson. Du Capitole aux bords de la Garonne, il se plaît à nous montrer ses lieux préférés. Du fait de sa notoriété, les promeneurs le reconnaissent rapidement et gentiment, il répond à leurs demandes de selfies. Nous repartons, le chef Sarran est toujours en mouvement et ses passions le prouvent. À deux ou quatre roues, sur mer ou dans les airs, il veut avoir le contrôle et atteindre ses limites. C’est une façon de décompresser et de s’évader de la pression quotidienne. Aventurier dans l’âme, il participe même au Paris-Dakar en tant que cuisinier.

Expérience. Dans la vie comme en cuisine, son parcours n’a rien de banal. Sa mère lui transmet l’amour de bien-vivre et d’être derrière les fourneaux. Il parle d’elle avec affection. À travers ses paroles, on peut ressentir les odeurs de terroirs et de produits frais qu’elle préparait avec lui. Mais ses premières envies professionnelles le guident loin des casseroles. Il étudie pendant deux ans la médecine. Heureusement pour les amateurs de gastronomie, il se rend compte que cet univers ne lui correspond pas. Il retourne au bercail à Saint-Martin d’Armagnac pour se joindre à l’auberge familiale. Mais Michel veut vivre sa propre expérience et il part s’exercer avec les plus grands. Son apprentissage auprès d’Alain Ducasse le touche au plus profond de lui. Il y acquiert son savoir-faire, mais reste marqué par sa relation avec le chef trois étoiles. Affecté, il proscrit les cris de la cuisine de ses restaurants.

Michel Sarran est atypique et cela se voit dans ses assiettes ou son caractère fort et protecteur s’exprime pleinement. Paternaliste proche de ses équipes, on s’aperçoit qu’il ne joue pas un rôle dans l’émission de télévision.

Retrouvez le portrait complet dans notre numéro 1 bientôt disponible en kiosque.

Michel Sarran – Portrait – Dans son restaurant – Toulouse

Texte et photos
Alain Bourdaux – Brigadedesgourmets.com

No Replies to "Michel Sarran"

    Leave a reply