Jennifer Taïeb : Un joli coup de Fourchette

La chef Jennifer Taïeb est la première de sa fratrie à se lancer dans la cuisine et ce chemin n’a pas été de tout repos.

Au début, ses parents ne souhaitent pas en entendre parler. Son choix de passer un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) de cuisine est très mal vécu et elle décide de suivre des études d’art pour ne pas les décevoir. Mais la chef sait ce qu’elle veut et revient à la gastronomie par la communication du « bar à salade », concept qu’elle imagine en 2008.

Ses premiers pas. Le concept marche et lui demande de plus en plus de participation derrière les fourneaux. Perfectionniste, elle obtient le CAP qu’elle attend depuis si longtemps. Elle décide d’étoffer sa culture gastronomique grâce à ses premières expériences, d’abord en cuisine moléculaire à l’Aphrodite puis bistronomique avec le bistrot d’Antoine. Elle se prend d’affection pour cette dernière et vit une vraie évolution avec sa place de chef au vingt4 à Nice. Après deux belles années, son ambition la pousse à poursuivre sa carrière à Paris où elle devient chef de cuisine pour le restaurant Dalloyau. Durant ce court passage, elle va tenter le défi de la 5esaison de « Top-chef ». Le concours culinaire lui apprend à se surpasser et lui permet de trouver son identité. À la sortie de l’émission, Jennifer Taïeb découvre le métier de traiteur en prenant les rênes de la partie réception en tant que chef exécutive de la maison Kaspia. L’expérience lui plaît et lui ouvre une nouvelle perspective d’avenir.

La Mesure. Elle décide de lancer sa propre entreprise « La Mesure Traiteur ». À chaque prestation, elle réinvente sa cuisine, ses dressages pour raconter une histoire. Elle aime chorégraphier les événements dans leur globalité sans négliger aucun détail. Elle utilise ses talents artistiques pour tout mettre en œuvre, scénographie, lieu sans oublier les saveurs et les accords mets/vin. Ce goût du challenge la représente bien. Elle se passionne à surprendre en proposant des voyages gastronomiques autour du projet exprimé par ses clients, car ils restent au centre de sa réflexion pour la confection du menu. Finalement, l’émotion des convives lors de la dégustation de ses plats lui offre la plus belle réussite. Aujourd’hui, elle se joue de toutes les critiques en imposant sa féminité dans la cuisine. Son charme et son élégance l’aident à porter son entreprise avec l’ambition de faire du beau et du bon un quotidien.

Texte et photos : Alain Bourdaux
brigadedesgourmets.com

#mercipourvotresoutien

No Replies to "Jennifer Taïeb : Un joli coup de Fourchette"

    Leave a reply