Epoca : À la mode calabraise

Paris connaît la cuisine italienne à travers la célèbre pizza, mais il est parfois difficile de trouver des plats originaux transalpins. Pour cela, nous nous rendons dans le 7e arrondissement de Paris pour tester L’Epoca, nouvelle adresse du chef Denny Imbroisi.

Epoca de Denny Imbroisi – Mars 2018 – Paris 07

Après le succès de l’Ida, beaucoup de clients lui demandent une bonne adresse italienne sur Paris. Cela éveille des idées à Denny Imbroisi qui décide de revenir aux bases de son histoire. Ainsi, il va partager la cuisine de son enfance. Il prend conseil auprès de son père, qui a travaillé dans la restauration toute sa vie, pour définir les plats en fonction des saisons.

Vue générale du restaurant

En septembre 2017, il lance ce nouveau projet au 17 de la rue Oudinot dans le septième arrondissement. Les murs rayés et le sol en faïence donnent une âme à la grande pièce qui nous accueille. Un décor de bistrot parisien des années trente où un triptyque de couleurs noir, blanc et doré anime le lieu pendant qu’une servitude donne accès au ballet qui se déroule en cuisine. La baie vitrée libère la vue sur la voie calme et peu passante. Un design soigné, chaque détail joue sur le résultat final.

 

La cuisine. Après avoir pris place à notre table, notre commande arrive. Le service est rapide. Nous commençons ce dîner par une sélection de plusieurs entrées. Superbe, l’artichaut frit donne l’impression d’avoir une rose dans l’assiette pendant que le tentacule de poulpe fondant surprend agréablement. D’habitude, nous ne sommes pas tous fans de la texture de ce mets. Mais deux d’entre elles font  l’unanimité pour deux raisons bien différentes. La première, la boulette de viande déçoit, pas à cause de son goût bien au contraire, mais par son manque de générosité.

La polenta panée et son espuma de fromage

La deuxième, la polenta réussit à séduire tout le monde. Gourmande, elle se déguste avec plaisir. Pour les plats, nous avons aussi des avis divergents. Comme pour l’entrée, l’un d’eux nous fait rester sur notre faim. L’assiette des pâtes en anneaux est juste en quantité à la différence du risotto et de sa joue de bœuf. Le côté safrané s’associe bien avec la viande mijotée. Pour le dessert, nous conseillons la tarte au citron. L’agrume bien dosé amène l’acidité et limite la présence du sucre, vraiment très bon.

Verdict. Pour conclure, nous avons eu la chance de parler avec le chef et nous en avons profité pour exprimer notre souci lié aux quantités qui ont malheureusement un peu déçu. Il nous explique qu’il la demande, nous pouvons être resservis. Finalement, la qualité des plats et la justesse des saveurs font la différence et rendent hommage à la gastronomie italienne. Il ne manque plus qu’à l’Epoca à retrouver la générosité dont déborde Denny.

Adresse :

Epoca
17 rue Oudinot
75007 Paris
http://epoca.paris

Note 

Cuisine : 6,5/10
Ambiance : 8/10
Qualité/prix : 7/10

Texte et photos
Alain Bourdaux – Brigadedesgourmets.com
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt

No Replies to "Epoca : À la mode calabraise"

    Leave a reply