Balade dans le vieux Lyon (69)

Un séjour dans la capitale rhodanienne est une sorte de pèlerinage pour chaque gourmand. Amateur ou professionnel, la ville de Paul Bocuse joue avec les papilles. Cité reconnue comme haut lieu de la gastronomie française, son centre-ville historique réserve mille surprises que nous allons tenter de découvrir.

Dans les allées des halles Paul Bocuse

Passer deux jours à Lyon apparaît comme un moment gourmand. Notre week-end débute dès notre descente du TGV. Arrivée à la gare de Part-Dieu, notre première visite est proche. Nous nous dirigeons vers les halles Paul Bocuse. Disparu le 20 janvier, le grand chef a marqué la ville de son empreinte avec ce marché couvert. Il se compose de 48 commerçants qui ont pour objectif de défendre les valeurs gustatives de nos régions. La promenade dans ces allées ouvre l’appétit. Entre les charcutiers, pâtissiers et autres artisans, nous décidons de nous poser chez « Les Garçons Bouchers ». Ce restaurant bistronomique se spécialise, comme son nom l’indique, dans la viande. Au calme à l’étage, l’expérience est plaisante. L’entrée, une brioche à la saucisse, est notre plat préféré de ce déjeuner. Ce week-end gourmand commence bien. Pour digérer ce repas, nous nous orientons vers Notre-Dame de Fourvière. Pour les courageux, il est possible de monter par ces propres moyens. Pour notre part, nous tentons le funiculaire. Il conserve un style ancien qui lui donne un charme unique. Après ce voyage dans le temps, nous débarquons à la basilique de Notre-Dame de Fourvière. Là-bas, nous avons une vue incroyable sur la ville. Les lumières éclairent et émerveillent un immense paysage urbain. Pour redescendre, nous préférons la balade pédestre et ainsi nous profitons des petites rues du centre historique. Au hasard des allées, nous choisissons pour dîner un bouchon lyonnais. « Les Fines Gueules » propose de plats typiques comme les quenelles de brochet. Repu mais pas totalement comblé par ce dernier, nous mettons fin à cette première partie du séjour en rejoignant notre hôtel.

 

Vue sur la ville de Lyon dans les jardins de la basilique Notre-Dame de Fouvière

 

Gastronomie. Reposés, nous entamons ce dernier jour dans la capitale des Gaules. La matinée débute par le marché sur la place Saint-Jean près de la cathédrale. Réservé aux marchandises dites biologiques comme les fruits et légumes, la charcuterie et les pains, il permet de remplir notre cabas de produits frais élaborés par l’artisanat local. Pour continuer nos emplettes gourmandes, nous recherchons des tartes et les brioches aux pralines roses. Leurs couleurs vives donnent envie de croquer dedans.

Fontaines des Jacobins pendant le festival mondial des roses

Nous ne pouvons résister à la tentation. Ce plaisir sucré est un incontournable et le vieux Lyon regorge de boulangeries qui excellent dans ce domaine et nous aimons particulièrement celle de la boulangerie du palais de justice. Ce vagabondage dans les venelles pavées du centre-ville est vraiment agréable, on ne se croit pas dans une grande agglomération, mais plutôt dans une sorte de petit village en plein cœur de la ville. C’est le moment pour nous de rejoindre le point d’orgue gastronomique du week-end et nous nous dirigeons vers « La Mère Brazier » pour déjeuner. Une merveille, la cuisine de Mathieu Viannay, donne du plaisir. Nous passons plus de deux heures à table, mais chaque minute a été un bonheur. Un repas dans un restaurant étoilé prend du temps et il faut savoir en profiter. Nous en savourons jusqu’aux derniers instants. Avant de retourner à la gare, nous voguons sur les quais du Rhône pour admirer une énième fois la beauté des lieux.

En projet. Cette balade prend fin, mais nous sommes sûrs que nous reviendrons tant la ville de Lyon réserve de surprises. Nous rêvons déjà d’un séjour plus long pour visiter la région pour découvrir toutes les saveurs de son terroir réserve ainsi que son vignoble qui est l’un des plus célèbres de France.

Lieux visiter :

  • les halles Paul Bocuse, 102 Cours Lafayette 69003 Lyon
  • Basilique Notre dame de Fouvière, 8 Place de Fourvière, 69005 Lyon
  • Cathédrale Saint-Jean de Baptiste, Place Saint-Jean, 69005 Lyon
  • Abbatiale Sainte-Foy, place de l’Abbaye 12320 Conques
  • Bord du Rhône, 69001 Lyon

Notre carnet d’adresses gourmand :

Texte et photos
Alain Bourdaux – Brigadedesgourmets.com

Diaporama :

  • Les halles Paul Bocuse
  • Dans les allées
  • Menu des Garçons touchers
  • Saucisse en brioche
  • Pralines roses
  • Cathedrale Saint-Jean de Baptiste
  • Funiculaire
  • Basilique Notre Dame de Fouvière
  • Au cœur de la basilique
  • Rue pavé du Vieux Lyon
  • Rue pavé du Vieux Lyon de nuit
  • Le Rhône

No Replies to "Balade dans le vieux Lyon (69)"

    Leave a reply

    Your email address will not be published.